Notre manifeste

Serhildan est un réseau de solidarité avec les luttes au Kurdistan et la révolution du Rojava (nord et est de la Syrie). Il réunit plusieurs collectifs et organisations aux pratiques multiples, actifs dans les territoires urbains ou ruraux des États français, belges et suisses.

Nous nous inscrivons dans une perspective internationaliste, c’est-à-dire que nous pensons que toutes les luttes sont connectées. En effet, nous vivons dans un système d’oppression global : la guerre que mène l’État fasciste turc au Kurdistan est rendue possible par la complicité des États-nations européens et des alliances transnationales comme l’OTAN. C’est pourquoi, nous nous donnons pour objectif de dénoncer et de combattre la machine de guerre et de répression ici en Europe, en répondant aux appels de campagnes internationales tels que RiseUp4Rojava et WomenDefendRojava ou en développant nos propres campagnes.

Avec ce réseau, nous voulons :
– Nous coordonner : Notre but est d’unir nos forces, pour que nos actions aient un impact maximal.
– Informer : Nous voulons pallier au manque crucial d’informations sur la région en langue française. C’est pourquoi nous nous sommes doté-e-s d’un site et de réseaux sociaux qui ont pour but de diffuser l’actualité des attaques et de la résistance au Kurdistan.
– Nous former : Nous considérons que l’histoire, la pensée et les pratiques révolutionnaires du Mouvement de libération du Kurdistan – notamment la révolution du Rojava – constituent une expérience majeure pour tout groupe qui aspire à l’émancipation de la société. Nous organisons donc des échanges et des formations pour apprendre de cette expérience et la faire dialoguer avec les luttes d’ici.

Le réseau s’organise également en autonomie de femmes (mixité choisie). Cette autonomie s’inspire de l’organisation des femmes au sein du Mouvement de libération du Kurdistan. Elle découle de la conviction que le patriarcat est une oppression centrale, et que l’organisation et la libération des femmes sont indispensables pour la libération de la société. En promouvant l’auto-organisation des femmes, nous nous inscrivons dans la lutte historique contre le patriarcat à travers le monde.

Les actualités

Manifestations en soutien à la révolte en Iran

Manifestations en soutien à la révolte en Iran

Le 16 septembre dernier, Jina Mahsa Aminî, une jeune femme kurde iranienne de 22 ans est décédée après avoir été battue à mort par la police des mœurs iranienne. Cet assassinat a déclenché une nouvelle vague de révolte. Des manifestations de masse se succèdent en Iran, au Kurdistan de l’est (Rojhilat) et dans de nombreuses villes de la région et du monde.

Conférence de presse : 350 avocat·e·s demandent à rendre visite aux prisonniers d’Imralı

Conférence de presse : 350 avocat·e·s demandent à rendre visite aux prisonniers d’Imralı

Le mercredi 14 septembre, une conférence de presse s’est tenue à Bruxelles. 350 avocat·e·s ont demandé à pouvoir visiter Abdullah Öcalan, Ömer Hayri Konar, Hamili Yıldırım et Veysi Aktaş, enfermés sur l’île-prison d’Imrali. L’occasion pour ces juristes de faire le point sur les multiples violations de ses lois nationales, mais aussi des lois européennes et internationales commises par l’État turc vis-à-vis du respect des droits des quatre prisonniers.

Action de solidarité en soutien aux détenues politiques kurdes

Action de solidarité en soutien aux détenues politiques kurdes

Des milliers de détenus politiques kurdes croupissent dans les geôles turques. La campagne « cartes postales et stylos-bille » lancée depuis plusieurs mois continue et s’amplifie : mille stylos circulent, en France, en Europe, en Turquie et même au Canada, comportant la colombe de la paix et un nom : Hülya Alökmen Uyanık dont nous avons fait la messagère de tous ces détenus, connus ou inconnus.